La MINUSTAH ferme ses portes dans la Grand ’Anse.

Mardi 16 Juin 2015 au environ de 11h 30, la Représentante du Secrétaire General des Nations-Unis en Haïti, Madame Sandra Honoré a prononcé le Discours de clôture du Bureau de Liaison de Jérémie.

 minustah_logo

La Représentante Spéciale du Secrétaire General des Nations-Unies en Haïti, Madame Sandra Honoré, a procédé officiellement, ce mardi 16 juin 2015, à la fermeture du Bureau de liaison de la MINUSTAH dans la Grand ’Anse. Cette cérémonie a eu lieu au QG de la MINUSTAH, à Jérémie, en présence des autorités étatiques, religieuses, des membres de la société civile et d’autres institutions partenaires pour l’achèvement de la mission. Cette mission, déployée dans la Grand ‘Anse en novembre 2005, a constitué à soutenir et à accompagner les institutions étatiques du département en vue de les rendre plus performantes dans la prestation des services publics.

 

La Cheffe du bureau de Liaison de Jérémie, Madame Laurine Johnson, le Délégué Départemental, Norman F. Wiener et la Représentante du Secrétaire General des Nations-Unies en Haïti, Madame Sandra Honoré, ayant pris la parole, se sont tous montré satisfaits des différentes tâches accomplies par la Mission dans la Grand ‘Anse. « Désormais, les maires peuvent mieux gérer et servir la population », selon Mme Johnson. Le Délégué départemental, pour sa part, s’est réjoui des appuis techniques, logistiques et des grandes améliorations apportées aux services publics grâce à la MINUSTAH. Selon le représentant de l’exécutif, « La Mission est accomplie ». Grace à eux, la Police Nationale d’Haïti inspire beaucoup plus de confiance à la population locale.

 

Pour Madame Honoré, la fermeture du premier des six (6) bureaux régionaux de la MINUSTAH est un moment historique. La mission était là à cause d’une urgence sécuritaire (avec le départ du Président Aristide) et humanitaire, suite aux deux ouragans (Ivan et Jeanne) qui avaient fragilisé le pays. La Représentante Spéciale estime qu’il reste beaucoup plus à faire, mais il est temps que les enfants du pays prennent le futur de la Nation haïtienne en mains.

 

Le Délégué peu rassuré pour les elections

 

En pleine période électorale si cruciale la PNH a toujours besoin des apports techniques et logistiques pour garantir la confiance de la population. « Le départ de la MINUSTAH va créer un vide. Et s’il ne tenait qu’à moi, je maintiendrais la MINUSTAH avec tout son effectif dans la région pour m’assurer d’avoir des élections honnêtes et crédibles et sécuritaires », a déclaré le Délégué Norman

 

Malgré la réalité géographique particulière et difficile de la Grand ’Anse, Mme Honoré, rassurant le Délégué départemental, demeure confiante. « Il y a vraiment des incertitudes avec la retraite de la MINUSTAH, mais je suis optimiste ». La mission de maintien de la paix est accomplie une fois que cette mission s’est transformée, a indiqué la Représentante Spéciale.

 

 

Ralph Simon

simonralph65@gmail.com

The following two tabs change content below.
Ralph Simon
Communicateur, Journaliste, Bloggeur chez RFI, Publiciste, Gestionnaire / Administrateur.
Ralph Simon

Derniers articles parRalph Simon (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.